Stage de Calligraphie à Danjoutin

QUAND L’AÎKIDÔ CROISE LE SHODÔ

A l’initiative de Joël, l’association Etude et Pratique du Budo aïkido DANJOUTIN dont il est l’un des fondateurs, recevait Sandra BETANCOURT Shihan (élève de SHUNYO KAWARABAYASHI SENSEI), dans le cadre d’un stage d’initiation à la calligraphie japonaise (SHODÔ). Ainsi 10 privilégiés, passionnés de culture japonaise ou pratiquants d’art martiaux ont pu s’essayer à l’art du SHODÔ (La Voie de l’écriture). Le samedi 9 matin, après un peu d’histoire sur l’origine de la calligraphie et des explications techniques (sur l’encre, le papier, les pinceaux, la respiration, la posture…), les premières « traces » d’encre envahirent les feuilles de papier. Au cours de cette séance, Sandra prodigua à chaque participant ses conseils pour améliorer soit la tenue du pinceau, soit l’expiration qui accompagne la trajectoire du pinceau soit…

Après la pause repas, l’après-midi fut consacrée à des tentatives de reproduction de kanji, judicieusement choisis par Sandra en fonction de leurs difficultés. Dimanche 10 matin, chaque stagiaire s’est vu attribuer (au hasard) des kanji avec la consigne de le reproduire de façon libre mais lisible et si possible avec un geste continu et une seule expire. Tout un programme qui reste à découvrir et dont Sandra nous a ouvert le DÔ.

Nous les pratiquants d’AÏKIDÔ, avons découvert que AÏKIDÔ et SHODÔ n’avait pas que le DÔ en commun.

Sandra merci pour ta bienveillance, tes conseils, tes jugements sur notre travail, toujours encourageants et jamais négatifs. Merci aux participants et participantes pour votre bonne humeur et votre application lors de ce stage.